Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Val-fouzon Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups où les pires gouvernerons.

L'association de la loi 1901 est-elle démocratique ? 

Jehan
L'égocentrisme ne fonctionne pas avec le partage, l'échange, l'empathie ...

L'égocentrisme ne fonctionne pas avec le partage, l'échange, l'empathie ...

        Le parcours de vie de chacun s'est bâti dans la succession d'expériences professionnelles bonnes ou mauvaises, porteuses ou frustrantes. Rejoindre un groupe constitué d'hommes et de femmes s'assimile a accepter de se retrouver au même niveau qu'eux, dans le même esprit et des objectifs communs : le bon vouloir, l'entre aide, la solidarité, la générosité de son temps.

         Parmi les quêtes de tous ces membres reviennent souvent: le partage, l'échange, l'empathie, la détente et bonne humeur. Bien sûr, il est nécessaire que ces personnes morales fonctionnent et existent aux yeux de la loi. Un bureau avec des membres élus composent la direction de cette association.

         Personne n'ignore qu'au sein de ces associations se retrouvent des êtres fragilisés , dominateurs, castrateurs, avec des égos démesurés, des ambitions non assouvies. Faut-il accepter de supporter les effets négatifs de ces êtres qui ont besoin d'affirmer cet égo sur-dimensionné, pour exister ? Ce qu'ils n'ont pas réussit au sein de la société normale, petites, ou grandes, ils doivent s'imposer pour satisfaire leurs illusions de pouvoir?

         Oui un tel ego agace : faut-il en avoir un aussi énorme pour exister aux yeux des autres et s'imposer par la force au lieu de collaborer dans le volontariat. Ce désir inconscient d'être au dessus des autres, de les commander, de veiller sur eux comme une mère poule et de donner le droit de vie et de mort sur ses « sujets »... !! Pire, de juger et de condamner parce que l'on se donne un rôle démesuré, arbitraire et (monocrate) ?

         Dans le monde associatif, de tels comportements n'ont pas lieu d'être, en aucun cas et en aucune circonstance.

        En Association plus qu'ailleurs, il ne convient pas d'imposer son état d'âme mais, d'accepter ses forces, ses faiblesses. Le leadership ne se prend pas en association, il est donné par les membres. Et quand bien même le président se retrouve à l'origine de la création. Il n'en reste pas moins un petit être fragile qui se trompe, qui lui aussi commet des erreurs. Le charisme se décline par bien d'autres façons.

         Refusons dans le monde associatif ces personnes qui se comportent ainsi, qui polluent les relations avec les autres : aucune soumission, aucun management par la pression et la manipulation. Il y a bien assez de tels comportements et pratiques au sein de la sociétés pour faire subir à ses membres de telles pratiques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires