Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Val-fouzon Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups où les pires gouvernerons.

Tout va bien dans le meilleur des mondes

Jehan

Comme toujours, quand je réagis, c’est que la limite du supportable est atteinte.

Depuis très longtemps, je me suis intéressé par les actions qui sont menées pour la jeunesse. Dans la majorité des cas, les projets sont en adéquation aux situations locales avec pour chacun une idée originale adaptée à une situation socio-économique, animée par des équipes qualifiées et compétentes, hors dans mon village ce n’est pas le cas. Je ne savais pas que nous avions élus des autruches.

Ce que je vais vous exposer est un aperçu extérieur de ce qui transparaît et que chacun d’entre vous peut savoir. Pour vous indiquer le niveau, imaginez que vous êtes en train de regarder une série de télé-réalité avec ses pseudo acteurs aux égos sur-dimensionnés, vous y êtes ?

Nous avons les acteurs, un cadre, de quoi faire un truc d’enfer. Pour le scénario, il suffit de suivre les acteurs. Des personnages de hautes volées, des Iznogouds de première classe, des meilleurs que moi tu meurs, des ambitieux sans scrupules. Ne vous imaginez pas qu’il s’agît de la faute d’un tel ou d’une telle. Les autruches et les Iznogouds sont à mettre dans le même sac et puis, tant que nous y sommes, n’oubliez pas les géniteurs d’apprenant atteints de cécité. Un cocktail détonant qui ne demande qu’à péter.

C’est la foire d’empoigne. Des menaces verbales, des menaces de coups, des racontars de bas étages et bien d’autres turpitudes du niveau d’un cerveau de limace. Je sais, c’est dur de faire injure aux limaces. Bref, pas joli tout ça. La jalousie, la bêtise, l’anarchie, le manque de responsabilité sont à l’origine de cette situation. Personne ne sait ou ne veut savoir. Voilà pourquoi cette situation perdure. Nous sommes sous le règne de l’indifférence. Ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre, voilà leurs credos.

Comme disait notre regrettée Geneviève Tabouis, « Attentez-vous à savoir …… ». Si vous êtes curieux, n’hésitez pas, ça vaut son pesant d’or.

Ce qui me dérange le plus, c’est que notre petit village à des infrastructures de qualités que bien d’autres, pourraient nous envier.

Alors oui ! les Iznogouds, les Autruches, tout beigne dans le pire de vos mondes !

J’ai entendu ces jours derniers lors d’une émission radio qui évoquait la culture en général, la réponse de Sir Winston Churchill à cette question posée par l'un de ses ministres.

-« Doit-on supprimer ou réduire le budget de la culture durant la période de la guerre ? »

S.W.C. -" Mais, pourquoi croyez-vous que nous nous battons ! "

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires